Comment faire son investissement d'achat immobilier locatif ?

Comment faire son investissement d'achat immobilier locatif ?

L'investissement locatif séduit bon nombre de Français, et plus particulièrement ceux en quête d'un revenu stable et d'une défiscalisation conséquente. D'ailleurs, pour réussir, les pistes sont déjà fournies par l'État et les experts en la matière. À vous de choisir !

4 types d'investissements locatifs au choix

À ce jour, on recense 4 types d'investissement locatif en France :

  • Les SCPI : consistent à acquérir un bien immobilier par l'intermédiaire de la Société Civil de Placement immobilier. Comme avantages, vous obtiendrez des parts de la SCPI et serez bien évidemment rémunérés avec les loyers de vos biens. Vous avez aussi la possibilité de vous assurer une plus-value.
  • Les locaux commerciaux : consistent à mettre en location des locaux commerciaux. À titre d'avantage : les travaux d'aménagements sont à la charge du locataire, mais le propriétaire peut fixer le loyer en fonction de l'emplacement.
  • Location de tourisme : l'investisseur achète un bien dans une zone touristique et le met en location pendant une courte durée. Certes, les taux de remplissages sont minimes (quelques mois par an), mais les rendements sont souvent conséquents
  • Les EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes âgées dépendantes). À l'heure du vieillissement de la population française, les EHPAD sont un moyen très lucratif d'investir dans l'immobilier. Ces établissements procurent des revenus assez importants.

Investissement locatif dans l'ancien : quels avantages ?

Face à un investissement dans le neuf en berne, l'investissement locatif dans l'ancien ne manque pas d'atouts. En optant pour ce type de placement, vous pouvez bénéficier multiples avantages :

  • L'avantage du prix : le prix de l'immobilier ancien est nettement inférieur à celui de l'immobilier neuf, et ce, à cause des travaux de réparation à engager.
  • Les avantages fiscaux associés aux lois de défiscalisation : la quasi-totalité des dispositifs de défiscalisation est en faveur des investissements locatifs anciens, à savoir la loi Pinel dans l'ancien, la loi Censi-Bouvard pour les logements meublés, la loi Cosse pour les logements moins chers, et la loi Malraux pour les bâtiments anciens. Outre ces lois de défiscalisation, il existe également différents dispositifs permettant de réduire l'impôt lié à l'investissement dans l'ancien, notamment le dispositif LMNP.
  • Travaux de remise en état déductible : en choisissant l'investissement locatif dans l'ancien, vous bénéficiez d'une déduction d'impôt à concurrence du montant des travaux de rénovation.

Astuces pour réussir dans l'investissement locatif

Pour s'enrichir avec la pierre, il faut mettre toutes les chances de son côté. Pour un investissement locatif réussi, voici comment en faire :

  • Bien choisir l'emplacement : selon le type d'investissement, choisissez un emplacement adapté. Pour une location classique, vérifiez la proximité des commerces et des infrastructures techniques. Choisissez un quartier bien desservi par les transports en commun.
  • La fiscalité : il y a quelques pistes pour réussir dans l'immobilier locatif. Pour l'ancien, choisissez d'investir au Pinel ; pour la location meublée et les résidences, proposez des services pour les étudiants, pour les personnes âgées ou les touristes.
  • Faites-vous accompagner par des experts : il y en plusieurs en France. Si vous êtes en région Parisienne, privilégiez les entreprises immobilières cotées en bourse comme Sofibus de Frédéric Hottinger. Celle-ci propose à la fois la gestion locative et le crédit-bail immobilier. Vous avez aussi la possibilité d'acheter les actions de l'entreprise de Frédéric Hottinger (Sofibus Patrimoine) qui n'arrêtent pas de grimper chaque jour.

Autres articles